LES ATELIERS « BIEN-ETRE DU CORPS ET DE L’ESPRIT »

Présentation des ateliers

J’ai eu la chance de connaitre, à un moment difficile de ma vie, il y a une vingtaine d’années le Tai-ji quan et le Qi Gong. J’ai été séduit et touché en voyant celui qui allait devenir mon initiateur, développer ce que l’on appelle « La Longue Forme de l’école Yang » de Tai-ji qui se pratique dans les parcs en Chine. Le Tai ji et le Qi Gong allaient bouleverser ma vie, tant dans leur pratique, que dans les lectures que j’ai pu faire à leur sujet. Après avoir approché le Taoïsme, je n’ai plus vu la vie de la même façon.

Rapidement, j’ai aimé animer des groupes au sein de l’Association Tai Chi de Chartres, dont je fus le président pendant 3 années. J’ai alors souhaité, il y a 8 années, créer et animer à Illiers-Combray, puis à Chartres des ateliers que j’ai appelés « Ateliers Bien-Être du Corps et de l’Esprit » afin de partager ces 2 passions qui agissent à la fois sur le corps et le mental, grâce à la détente et à la concentration.

Comme je sentais une demande de + en + pressante de relaxation de la part des adhérents, je me suis mis à la recherche d’une méthode de relaxation. C’est ainsi que je me suis tourné vers la sophrologie, et après avoir passé le diplôme, j’ai inclus tout naturellement des séances de sophrologie au cours des ateliers, en conservant le qi gong, considérant que la sophrologie était un atout supplémentaire au qi gong, pour parvenir au « bien-être du corps et de l’esprit ».

Ces ateliers se pratiquent aujourd’hui à Illiers-Combray, à Chartres, Brou et Bonneval.

Le Qi-Gong

Le qi gong (prononcé chi kong) signifie étymologiquement « travail ou exercices sur l’énergie ». C’est une des 5 branches de la Médecine Traditionnelle Chinoise dont les autres sont : l’acupuncture, la diététique, la pharmacopée (herbes médicinales) et le massage Tui Na. Mise en place par des savants taoïstes, elle est intimement liée au taoïsme.

Le qi-gong qui est à la civilisation chinoise dans sa tradition ce que le Yoga est à la civilisation indienne, est constitué de mouvements lents, fluides et de postures statiques, qui associent exercices respiratoires, visualisation et concentration. Il peut être pratiqué à tous les âges, debout ou assis.

Son but est de récupérer les énergies Terre et Ciel, et de dénouer les noeux énergétiques dans les méridiens. Chaque mouvement pratiqué en pleine conscience, avec l’aide de la respiration, permettra d’une part de plonger le pratiquant dans un état méditatif, mais également de rééquilibrer l’energie yin-yang dans un méridien spécifique, qui est la voie vers l’organe.

C’est une véritable porte ouverte vers la connaissance de soi, visant à accorder le souffle, le corps et l’esprit en une unité plus profonde.

Le Tai-ji Quan

Le Tai-ji quan (peut s’écrire Tai Chi Chuan) est à l’origine un art martial interne utilisant l’énergie et non la force créé par des moines taoïstes du Mont Wudang, contrairement au Kung Fu, art martial externe, créé par des moines bouddhistes du Temple de Shaolin. Il est pratiqué aujourd’hui comme une technique préventive de santé et de développement personnel. Concrètement, c’est un ensemble de mouvements bien codifiés dont la pratique est toujours perfectible.

Vous trouverez tous les renseignements sur le Tai ji dans le livre très bien documenté de Jean Gortais, mon professeur qui a créé à Paris l’une des 1ères écoles de Tai-ji .

Bienfaits des Ateliers « Bien-être du Corps et de l’esprit »

Ses bienfaits visent ceux de la sophrologie qui sont d’ordre physiologique et psychologique. Dans une société où tout va très vite et où tout est basé sur la performance, on va apprendre déjà à ralentir et à effectuer les mouvements sans esprit de compétition et sans essayer de forcer ou de vouloir se « dépasser ». On insiste avec les débutants pour stopper un mouvement dès qu’apparait la moindre douleur. Comment pourrait-on être détendu si le corps se crispe avec la douleur ?

Ainsi, on va mieux se connaitre, se recentrer, se ressourcer,   apaiser le tourbillon des pensées et le stress de la vie moderne: les déblocages de noeux énergétiques dans les méridiens, les automassages, le déverrouillage articulaire, le renforcement musculaire, l’équilibre, la coordination, la relaxationpermettent de mieux ressentir et d’assouplir tout le corps en conscience et ce, avec un esprit détendu mais toujours en éveil.

Pour conclure, je dirais que la sophrologie enrichie de quelques exercices de qi gong ne peut qu’être plus performante, puisque l’une agit directement sur la conscience, et l’autre sur la bonne circulation de l’énergie dans les méridiens.